Les meilleurs looks coiffure de festival

Sélection de nos coupes préférées.

Participer à un festival, c’est se donner l’occasion de tester des looks qu’on ne ferait pas au quotidien. Le lieu et l’atmosphère permettent à ce qu’on laisse parler sa créativité et son originalité. Tendance, glamour, ethnique, bohème sont les mots-clefs qu’il faut avoir en tête lorsqu’on se prépare.

Nous allons vous montrer les look capillaires que nous avons le plus préféré. Attendez-vous à de la couleur, de la hauteur, des bijoux et des paillettes.

  • Les tresses
tresses mi-longues coiffées avec un foulard jaune
Tresses colorées en jaune rose et orange

Ici, nous avons les tresses « africaines » ou braids en anglais. Considérées comme une coiffure protectrice pour les femmes aux cheveux crépus, cette coupe permet l’originalité comme vous le voyez ci-dessous.

Kylie Jenner a opté pour une tresse en queue de cheval avec des bijoux parsemés le long de sa tresse pour accessoiriser sa coupe.

  • Les tresses plaquées ou les nattes
Boxer braids (= tresses de boxer) avec mèches roses
nattes avec deux couettes montées en chignon

Faire des tresses plaquées est une coupe vue et revue dans les festivals. Souvent les it-girls ou les fashionistas en font des longues en rajoutant des mèches colorées ou en faisant des chignons. Cette coupe de cheveux est agréable, car non seulement elle ne nécessite pas d’en prendre soin durant le festival, mais aussi elle ne donne pas chaud. L’air passe bien entre vos cheveux ! De plus on peut la styliser en mettant des paillettes ou des bijoux sur la raie.

  • Les dreadlocks

Cette coupe de cheveux signifiant « mèches de la mort » est très ancienne. En effet, son apparition la plus proche connue daterait de l’Egypte Antique où les familles royales et les députés se coiffaient de perruque tressée. Également en Amérique du Sud, en Asie, ainsi que dans plusieurs pays d’Afrique, cette coupe était porté par certains peuples tels que les Masaïs, les Bantous, les Peuls et les Aztèques au Mexique.

Ce look capillaire est chargé d’histoire et il peut être une sorte de revendication selon le contexte dans lequel il est adopté.

Les dreadlocks ou locks se forment comme des tresses; on manipule les cheveux non pas en trois, mais en deux comme des twists. Ensuite, on laisse les cheveux s’emmêler avec le temps, mais pas trop. Il faut maintenir une certaine hygiène pour éviter toute forme de maladie telle que la plique polonaise !

  • La perruque sur dentelle colorée

Facile à mettre, tendance et modifiable à tout moment, la perruque commence à être assumée chez les it-girls. En rose comme Nabilla Benattia ou en bleu, elle vient apporter une touche d’originalité à votre tenue.

  • La coiffure afro
afro naturel
afro avec mèches violettes

La coiffure afro est une coupe arrondie très dense, portée naturellement par les personnes possédant des cheveux crépus. Généralement, il suffit de laisser ses cheveux tels quels ou de les peigner pour accentuer l’effet arrondi.

Il est possible de créer un afro en crêpant les cheveux (pour les types lisses, caucasiens ou bouclés) à l’aide d’un peigne. Pour se faire, on peigne de la pointe à la racine en utilisant de la laque pour maintenir le look. De plus, on peut également faire des mèches comme sur la photo de droite. Sachez-le, ça tient chaud, donc n’oubliez pas vos éventails !

Cet article est propulsé par des experts du prêt-à-porter capillaire et de la culture de la coiffe : www.coquetwigs.fr