Actualité coiffure : Patrick Alès, l’inventeur du brushing décédé

Le parcours d’un coiffeur qui a gravit les échelons

De son vrai prénom, Jesus Gonzales, c’est à l’âge de 88ans que l’inventeur du brushing d’origine espagnole, Patrick Alès nous a quitté ce 20 mai 2019 à Paris.  Né dans le nord de l’Espagne à Santander en 1930, il fuit la guerre civile de son pays d’origine en rejoignant la France à l’âge de ses sept ans accompagné de sa famille. Plus tard coursier dans un salon de coiffure parisien, il s’immerge pour la première fois dans son adolescence dans un univers qui deviendra plus tard la nature de sa passion et de son métier.

Il devient alors une icône dans ce domaine et côtoie même les grands noms de la coiffure tels que Jacques Dessange ou encore Jean-Louis David. Sa renommée lui a même valu plus tard de coiffer des personnalités comme Brigitte Bardot, Edith Piaf ou encore Jacky Kennedy. Il en vient même par la suite à coiffer des modèles de grands couturiers français tels que Balmain ou encore Givenchy conquis par ses talents de coiffeur. Il est propulsé en 1964 par l’invention qui lui vaudra une place dans l’histoire de la coiffure : le brushing. Il fonde alors en 1969 Alès Groupe (avec les laboratoires Phytosolba), une entreprise d’origine française qui s’est spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de produits de soins cosmétiques et capillaires à base de végétaux. Dès lors coiffeur et entrepreneur, Patrick Alès diversifie ses activités avec l’acquisition des Laboratoires Lierac en 1979 qui le plonge dans le milieu des soins dermatologiques. Il varie encore son répertoire d’activités en 1998 en rachetant la marque Caron (spécialisée dans la parfumerie). En 2015, Patrick Alès quitte la présidence du directoire de son groupe en conservant celle du conseil de surveillance qu’il a légué à son fils Romain l’année dernière. En difficulté financière ces dernières années, Alès Groupe est coté à la Bourse de Paris. 

Son invention révolutionnaire : le brushing

Il était la face cachée d’une invention révolutionnaire dans le domaine de la coiffure, le brushing, soit la technique qui consiste en un séchage (au séchoir) des cheveux humides accompagné d’un brossage simultané qui permet de raidir la fibre capillaire, de la boucler ou lui donner du volume. Ce thermobrossage né en 1964 est considéré comme une innovation. Il bouscule l’usage des instruments capillaires de l’époque en balayant casques de coiffure et bigoudis. Son procédé permettant une structuration de la chevelure, il invente des gestes communs qui sont adoptés aujourd’hui par tous les salons et les écoles de coiffure. Entre mouvement, liberté et légèreté, le brushing a offert de nouvelles techniques de manipulations capillaires aux artistes de la coupe.

Le deuil étouffé d’une personnalité inspirante

A ce jour, très peu nombreux sont les hommages rendus à ce pionnier de la coiffure longtemps méconnu du grand public. Ainsi, aucun monument n’a été encore édifié à son nom. Néanmoins, la presse française s’exprime sur le sujet comme Le Point, Le Parisien ou encore. L’Express. La presse spécialisée dans le monde de la coiffure se prononce aussi relatant de la vie du coiffeur, de son invention et de ce qu’il a entreprit professionnellement parlant. Sur les réseaux sociaux, les internautes sont aberrés face à cette révélation qui reste un mystère à leurs yeux.

crédits: huffingtonpost.fr ; doctissimo.fr ; phyto-paris.be

SUIVEZ NOUS SUR NOS RÉSEAUX SOCIAUX:

Cet article est propulsé par des experts du prêt-à-porter capillaire et de la culture de la coiffe : www.coquetwigs.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s